Accueil > Refaire l’enquête > Confrontation entre deux anciens amants

Confrontation entre deux anciens amants

jeudi 23 octobre 2014

Confrontée le même jour à Edno Borba da Silva, Lucie Dalmasso confirme qu’elle l’avait accompagné à l’hôpital Saint-Roch. L’enquête de la police ne permet pas de retrouver le dossier d’admission et le dossier médical d’Edno Borba da Silva à l’hôpital Saint-Roch. Mais, selon un témoin, Edno Borba da Silva portait encore un pansement à l’œil en se rendant à Saint-Tropez le 12 septembre 2003 en compagnie de Lucie Dalmasso. En fait, c’est Renée Dalmasso qui mènera une contre-enquête et retrouvera les traces d’Edno Borba da Silva à l’hôpital Saint-Roch !
Lucie Dalmasso explique avoir été manipulée par Edno Borba da Silva. Celui-ci lui a fait croire que son père était vivant et qu’il vivait au Brésil avec femme et enfant. Si elle a demandé des preuves, elle a cru à cette histoire. Puis elle a dissimulé ces informations à la police pour ne pas trahir son père croyant que la disparition de ce dernier était volontaire. En définitive, le correspondant brésilien lui a dit avoir été blessé dans une favela et être à l’article de la mort. Quelques jours plus tard, Edno Borba da Silva a confirmé que Marcello était mort.
Lucie Dalmasso déclare ne pas avoir fait le lien entre les trois chèques de sa mère, le chèque en blanc et la disparition de son père. À cette époque, Edno Borba da Silva était très gentil avec elle. C’est seulement plus tard, en septembre 2004, quand Edno Borba da Silva a commencé à la harceler et à lui dire que son père était au Brésil, qu’elle a eu des doutes et qu’elle a parlé des chèques aux policiers. Elle fait remarquer que c’est elle qui a donné aux policiers les références du chèque en blanc détenu par Edno Borba da Silva. Elle explique qu’elle n’est restée avec Edno Borba da Silva que contre sa volonté et pour avoir des nouvelles de son père.
De son côté, Edno Borba da Silva déclare que c’est Lucie Dalmasso qui lui a remis le chèque en blanc et qu’à la lecture de Nice-Matin elle lui a expliqué que son père était mort et qu’elle allait donc s’occuper de ses biens.