Accueil > Refaire l’enquête > Confrontation de deux Brésiliens sur la Côte

Confrontation de deux Brésiliens sur la Côte

jeudi 23 octobre 2014

Au cours d’une confrontation, Cléonaccio Frota da Souza explique qu’Edno Borba da Silva lui a dit qu’il avait le droit d’occuper l’appartement du premier étage moyennant des travaux et le paiement de loyers en espèce, ainsi que la remise de quatre chèques en échange d’un terrain au Brésil.
Cléonaccio Frota da Souza ajoute que Lucie Dalmasso a assisté à la scène au cours de laquelle Edno Borba da Silva a montré les chèques, mais qu’elle était loin et qu’elle était mécontente. Elle lui a expliqué qu’elle ne comprenait pas pourquoi Edno Borba da Silva payait les dettes de sa mère si ce n’est qu’il cherchait à les conquérir toutes les deux par ce moyen. Cléonaccio Frota da Souza a aussi demandé des explications à Edno Borba da Silva qui lui a répondu que Lucie était ainsi parce qu’elle avait ses règles.
Edno Borba da Silva confirme la scène décrite par Cléonaccio Frota da Souza mais dit que Lucie Dalmasso a fait une crise de nerfs parce qu’il avait montré les chèques en disant que maintenant il y avait un témoin. Il explique qu’il avait inventé la vente du terrain au Brésil sur les instructions de Lucie Dalmasso.
Cléonaccio Frota da Souza et Edno Borba da Silva décrivent à nouveau la scène du champagne. Lucie Dalmasso et Élisabeth Kirstein contestent toutes les déclarations d’Edno Borba da Silva et de Cléonaccio Frota da Souza.