Accueil > Refaire l’enquête > Edno Borba da Silva accuse Mauricio Ignacio Xavier

Edno Borba da Silva accuse Mauricio Ignacio Xavier

jeudi 23 octobre 2014

Edno Borba da Silva, confronté à ces nouveaux éléments, déclare que Mauricio Ignacio Xavier a tué Christophe Dalmasso avec deux Tunisiens sur les instructions de Lucie Dalmasso et Élisabeth Kirstein, que le chèque de 59.000 € était destiné à payer les Tunisiens. Après avoir dit qu’il avait été frappé par des Italiens, il déclare que, le 2 septembre 2003, Mauricio Ignacio Xavier est venu à Château Beaulieu avec la banane de Christophe Dalmasso. Edno Borba da Silva l’a menacé de le dénoncer et Mauricio Ignacio Xavier l’a frappé. Il a dû ensuite aller à l’hôpital Saint-Roch.
Edno Borba da Silva déclare que Lucie Dalmasso, réalisant qu’elle ne pourrait hériter avant dix ans en raison de la procédure d’absence, a demandé à Mauricio Ignacio Xavier de déterrer le corps de Christophe Dalmasso.
Lucie Dalmasso, Mauricio Ignacio Xavier et Élisabeth Kirstein s’opposent aux accusations d’Edno Borba da Silva. Ils affirment se connaître à peine.
Lucie Dalmasso explique les contacts entre son téléphone portable et celui de Mauricio Ignacio Xavier par l’utilisation de son téléphone portable par Edno Borba da Silva. L’emploi du temps de Mauricio Ignacio Xavier le 2 septembre 2003 est vérifié et ne permet pas d’établir sa présence à Château Beaulieu ce jour-là. Quant à Élisabeth Kirstein, elle affirme que les accusations d’Edno Borba da Silva sont des mensonges.