Accueil > Refaire l’enquête > Le trouble jeu d’Élisabeth Kirstein

Le trouble jeu d’Élisabeth Kirstein

jeudi 23 octobre 2014

Cependant, il est reproché à Élisabeth Kirstein d’avoir, pendant que sa fille était en prison, demandé à Christian de Oliveira et à Batista de Mauro de dire que Christophe Dalmasso était au Brésil, d’avoir des contacts téléphoniques avec Cléonaccio Frota da Souza, Edno Borba da Silva et Mauricio Ignacio Xavier.
Élisabeth Kirstein conteste avoir sollicité un faux témoignage de la part de Batista de Mauro et Christian de Oliveira. Elle n’a appelé qu’une seule fois Mauricio Ignacio Xavier qui lui avait apporté un matelas. Concernant ses relations avec Edno Borba da Silva et Cléonaccio Frota da Souza, elle explique qu’ils habitaient le même immeuble, qu’ils étaient amis, que c’était sa façon de vivre, qu’elle était famille d’accueil.
Élisabeth Kirstein est mise en examen le 27 juillet 2006 des chefs de complicité d’enlèvement suivi de mort.