Accueil > Refaire l’enquête > Wissem Kraiem entendu pour destruction par incendie

Wissem Kraiem entendu pour destruction par incendie

jeudi 23 octobre 2014

Les investigations menées dans le cadre du supplément d’information ordonné par la Cour d’assises le 24 mars 2009, puis dans le cadre de la réouverture sur charges nouvelles ordonnée par la Chambre de l’instruction le 28 mai 2009, conduisent à l’interpellation de Wissem Kraiem le 3 août 2009.
Le 3 août 2009, Wissem Kraiem, qui a été mis en cause par Edno Borba da Silva à l’audience de la Cour d’assises comme étant l’auteur de la destruction par incendie du véhicule de Christophe Dalmasso, est entendu par les enquêteurs agissant sur commission rogatoire du Juge d’instruction délégué. Déclarant vouloir soulager sa conscience, il fait des révélations spontanées sur son rôle aux côtés d’Edno Borba da Silva, durant la soirée du 2 septembre 2003, pour l’aider à faire disparaître le corps de Christophe Dalmasso. Aussitôt placé en garde à vue, il explique qu’Edno Borba da Silva l’a appelé après son travail vers 20h00, en lui demandant de venir l’aider à débarrasser des gravats, et qu’il l’a rejoint à 22h00.
Lors de l’interrogatoire de première comparution, Wissem Kraiem déclare au Juge d’instruction qu’Edno Borba da Silva lui a plutôt téléphoné vers 17h00, en lui demandant de passer vers 20h00 à Château Beaulieu. Wissem Kraiem parvient à Château Beaulieu au volant de sa Golf rouge. Il indique qu’il ne savait pas précisément où demeurait Edno Borba da Silva, et que celui-ci l’a guidé.
Wissem Kraiem est en cela contredit par Cléonaccio Frota da Souza, selon lequel Wissem Kraiem, qu’il connaissait sous le nom de Willy, venait très fréquemment à Château Beaulieu avant la disparition de Christophe Dalmasso et s’était fait plus discret par la suite.